Apprenez comment lire un pneu!

Comprendre ce qui est écrit sur un pneu peut faciliter la transition entre le pneu d’origine de la voiture et le pneu suivant, qui est souvent acheté dans un détaillant certifié. Beaucoup d’informations y sont apposées et il peut être utile de comprendre ce qu’elles signifient.

Voici une image qui représente les descriptions qui pourraient apparaître sur un pneu :

 

Référence image : https://www.tirerack.com/tires/tiretech/techpage.jsp?techid=33

Index :

 

 

 

  1. DÉSIGNATION DE LA GRANDEUR DU PNEU (Tire Size Designation)

 

Type de service

La plupart des grandeurs de pneu commence par une lettre qui identifie le type de véhicule et/ou le type de service. Voici les plus communes :

  • P : Si la grandeur commence par la lettre « P », cela signifie que le pneu est de type « P-Metric ». Ce qui veut dire que le pneu a été fabriqué principalement pour des véhicules avec passagers. Cela inclut les véhicules de tourisme, les mini-fourgonnettes, les véhicules de sports et les types « Pick-Up » (principalement les 1/4 et 1/2 tonne de chargement).
  • S’il n’y a pas de lettre précédant la partie numérique à trois chiffres de la taille du pneu, cela signifie que le pneu est de taille « métrique » (également appelée « euro-métrique » parce que ces tailles proviennent d’Europe). Alors que les tailles de pneus métriques sont principalement utilisées sur les voitures européennes, ils sont également utilisés sur les fourgonnettes et les véhicules utilitaires sport. Les tailles euro-métriques sont dimensionnellement équivalentes aux tailles P-métriques, mais diffèrent généralement subtilement dans les capacités de charge.
  • T : Si la grandeur commence par la lettre « T », cela signifie que le pneu est de type « de Rechange Temporaire ». Ce qui veut dire que le pneu a été fabriqué pour un usage temporaire seulement.
  • LT : Si la grandeur commence par les lettres « LT », cela signifie que le pneu est de type « Light Truck-Metric ». Ce qui veut dire que le pneu a été fabriqué pour des véhicules avec de lourdes charges et/ou pour remorquer des véhicules lourds.
  • C : S’il y a un « C » à la fin de la grandeur, cela signifie que le pneu est de type « Commerciale ». Il est utilisé pour les vans et les camions de livraison qui sont capable de tirer de lourdes charges.

 

La largeur

Les premiers chiffres de la grandeur indiquent la largeur du pneu en millimètre.

Par exemple s’il est indiqué 225 comme premier nombre, cela veut dire 225mm, ce qui équivaux à 8.86 pouces.

– Les couleurs des lignes sur la bande de roulement

Chaque manufacturier a son propre code de couleur. Elles servent à différencier les grandeurs des pneus, cela est très utile lorsque tous les pneus se ressemble.

 

Le ratio du flanc

Le deuxième nombre indique le pourcentage de l’épaisseur du pneu par rapport à la largeur en millimètre. Par exemple, si le nombre est 50, cela veut dire que le flanc a une épaisseur qui représente 50% de la largeur.

 

Type de Construction Interne

Il existe deux types de construction interne qui sont indiqués par deux lettres, soit “R” et “D”, voici leur description :

  • « R » indique que le pneu est radial. Les pneus radiaux ont été développés en 1946 par Michelin. Ils avaient constaté la nécessité d’un pneu plus flexible pour ainsi absorber les chocs causés par le revêtement des routes. Ce pneu est aussi plus solide, ce qui garantit la possibilité d’utiliser plus de puissance du moteur. Sur les pneus radiaux, les plis d’acier sont placés perpendiculairement sur le talon du pneu et une ceinture est appliquée sur la carcasse. Étant donné que les plis s’étendent perpendiculairement les uns sur les autres, les parois latérales des pneus radiaux sont très souples. Le pneu radial comporte plusieurs couches qui se composent, habituellement, de quatre (4) plis (voir exceptions dans l’information complémentaire de la page suivante).
  • « D » indique que le pneu est diagonal. À partir de l’année 1898, les pneus diagonaux étaient utilisés au lieu des pneus de caoutchouc plein. Dans l’industrie automobile, ils constituaient la norme avant l’introduction des pneus radiaux. Sur les pneus diagonaux, les couches de carcasse se composent de plis de nylon. Ceux-ci sont placés dans la bande de roulement et sur les faces latérales en s’entrecroisant suivant un angle de 55°. De nos jours, les pneus diagonaux sont utilisés pour des travaux dans les ports maritimes (chariots cavalier).

 

 

  • « F » indique que le pneu est de type « Run-Flat ». Cette lettre suivra toujours une des deux lettres de la construction interne.

 

La construction interne du pneu est indiquée à deux endroits sur le pneu :

Suivant l’indication de la construction interne du pneu sur le flanc, nous pouvons voir que le pneu est « Tubeless ». Il est aujourd’hui le type pneu le plus répandu sur le marché. Le pneumatique comporte une chambre à air intégrée. Ainsi, la valve de gonflage est directement appliquée sur la jante et n’est plus collée à la chambre à air.

 

INFORMATION COMPLÉMENTAIRE

Pour les pneus de type radiaux, il existe des lettres indiquant le nombre de plis à l’intérieur du pneu. Cette information n’est valide seulement que pour les pneus de type « LT », car pour les autres types de pneus, ils se composent toujours de quatre (4) plis.

A = 2 plis                                             D = 8 plis

B = 4 plis                                             E = 10 plis

C = 6 plis                                             F = 12 plis

 

Diamètre du pneu et de la roue

Le nombre suivant la lettre indique la largeur en pouce de l’ouverture du pneu. C’est avec ce nombre que l’on peut choisir la taille de la roue (mag) désirée.

 

 

  1. DESCRIPTION DE SERVICE (Service Description)

Cette inscription se retrouve souvent après la dimension du pneu.

Le premier nombre indique la charge maximale que peut supporter le pneu ; il s’agit d’un indice et non de la valeur de charge.

Voici un tableau indiquant la charge maximale en livres et en kilogrammes :

La lettre qui l’accompagne est l’indice de vitesse du pneu. Choisi par le manufacturier, il indique la vitesse maximale que peut tolérer ce pneu en fonction de sa résistance à l’échauffement.

Au fil des ans, les symboles de code de vitesse des pneus ont été marqués sur les pneus de trois façons différentes :

225 / 50 S R 16

225 / 50 S R 16  89S

225 / 50 R 16  89S

Les trois méthodes sont acceptables pour l’identification de la vitesse.

 

Lorsque les pneus à vitesse « Z » ont été introduits pour la première fois, ils semblaient correspondre à la cote de vitesse la plus élevée, soit plus de 240 Km/h (149 Mph). À cette époque, pour la vitesse au-dessus de cette limite, l’industrie automobile n’avait pas développé des pneus plus performant. Avec le temps, les voitures se sont développées ainsi que et la puissance des moteurs. Cela a finalement amené l’industrie automobile à ajouter les cotes de vitesse « W » et « Y » pour répondent aux besoins des véhicules qui ont des capacités de vitesse de pointe extrêmement élevées.

La cote de vitesse « Z » apparait souvent dans la désignation de la taille des pneus (par exemple ; 225 / 50 Z R 16  91W), cela signifie que la capacité de vitesse maximale est supérieure à 240 Km/h et le « W » indique que la vitesse maximale que le pneu peut supporter est de 270 Km/h.

Lorsque la cote de vitesse « Y » est indiquée entre parenthèse dans la description de service, par exemple 285 / 35 Z R 19  (99Y), la vitesse maximale du pneu a été testée à plus de 300 Km/h.

 

 

  1. BOUE ET NEIGE ET SYMBOLE DE SERVICE DE NEIGE SÉVÈRE (Mud + Snow and Severe Snow Service Symbol)

Un symbole « 3 Pics Mountain Snow Flake » (3PMSF) marqué sur le flanc d’un pneu indique que le pneu répond aux critères de performance requis dans les essais sur la neige pour être considéré comme étant un pneu d’hiver performant.

Les essais mesurent la traction d’accélération d’un pneu sur de la neige tassée seulement. Le freinage, le braquage de la neige, ainsi que la traction sur la glace ne font pas partie du test.

Les pneus marqués du symbole 3PMSF devraient améliorer la motricité de la neige au-delà d’un pneu quatre saisons de marque M + S.

La composition d’un pneu d’hiver est adaptée à ce type de conditions climatiques. En effet, plus la température descend, plus le caoutchouc devient dur. C’est pour cette raison que la composition de la gomme d’un pneu d’hiver doit rester flexible dans les conditions hivernales. Par conséquent, nous bénéficions d’une meilleure adhérence, d’une tenue de route plus confortable et d’une sécurité optimale. La bande de roulement d’un pneu d’hiver est muni d’entailles (sculptures) et lorsque le pneu roule, la bande de roulement se déforme et les sculptures s’accrochent à la chaussée.

Une standardisation du symbole du 3PMSF permet de s’assurer que les conducteurs peuvent facilement identifier les pneus offrant une meilleure adhérence sur la neige.

** Un règlement du Code de la sécurité routière adopté le 17 septembre 2008 pour le Québec stipule que : « Au cours de la période du 15 décembre au 15 mars, le propriétaire d’un taxi ou d’un véhicule de promenade immatriculé au Québec ne peut mettre en circulation ce véhicule, à moins qu’il ne soit muni de pneus conçus spécifiquement pour la conduite hivernale selon les normes prévues par règlement du gouvernement. Cette interdiction s’applique également à quiconque offre en location au Québec un véhicule de promenade qui n’est pas muni de ce type de pneu. » À compter du 15 décembre 2014, le règlement sur le Code de la sécurité routière précise que seuls les pneus portant le symbole du flocon de neige à trois pentes seront considérés comme des pneus d’hiver acceptables au Québec. **

(Transport Québec, https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/securite-signalisation/securite-conditions-hivernales/Pages/Pneu-hiver-pictogramme.aspx )

 

Lorsque les pneus radiaux ont été développé pour fournir plus de motricité à la neige que les pneus diagonaux, les fabricants de pneus ont présenté des pneus toutes saisons. Soutenus par la publicité, les pneus quatre-saisons ont fait la promesse qu’ils peuvent, tout au long de leur vie, fournir de la traction pour toutes les saisons ; autant à la pluie printanière, la chaleur estivale, le refroidissement automnal que la neige hivernale.

 

****

MAIS ATTENTION,

Le symbole 3PMSF est maintenant présenté sur certains pneus de type quatre-saisons et tout-terrain avec une performance de neige qui répond aux critères d’essai.

Par contre, ces types de pneus ne peuvent pas égaler la traction des pneus d’hiver certifiés et ne doivent pas être considérés comme un remplacement pour les endroits où le pneu d’hiver est obligatoire, tel qu’au Québec.

****

 

 

  1. SYMBOLE D’APPROBATION D’ÉQUIPEMENT D’ORIGINE (Original Equipment Approval Symbol)

Étant donné que les pneus jouent un rôle important dans l’apparence d’un véhicule, de nombreux fabricants exigent que leurs fournisseurs de pneus identifient tout ou en partie leurs pneus d’origine avec des symboles ou des codes apposés sur les flancs confirmant leur utilisation initiale.

L’objectif du fabricant de véhicule et/ou de pneu est de permettre aux propriétaires d’identifier et de sélectionner les remplacements les plus précis lorsqu’il est temps de les remplacer due à l’usure.

Malheureusement, de nombreux véhicules usent leurs pneus par paire (plutôt que par groupe de quatre) en raison d’un manque d’entretien ou lorsque l’usure de la bande de roulement ne peut être atteinte par une rotation périodique des pneus. Il est donc très important de faire correspondre les pneus neufs à ceux utilisés à l’origine lors du remplacement des pneus par paires.

Voir la page suivante pour la liste fournissant les symboles et/ou codes actuellement utilisés par les compagnies automobiles :

 

 

  1. MARQUE DU PNEU (Tire Brand Name)

Comme marque de pneu nous retrouvons une longue liste de fabriquant tel que Michelin, Bridgestone, Firestone, Toyo Tires, Good Year, Continental,…

Chaque marque comporte ses caractéristiques distinctes qui fait que chaque client trouvera chaussure à sa voiture.

Voici quelques exemples des marques de pneus proposés par Entrepneu Inc :

Michelinpneu9.png

Bridgstone

Dunlop

Hankook

Nokian Tyres

Firestone

Yokohama

Continental

Toyo Tires

BF Goodrich

Pirelli

GoodYear

Gislaved

Dean Tires

Maxtrek

Laufenn

Sailun Tires

Fuzion

 

 

  1. MARQUAGE NORD AMÉRICAIN DE CHARGE ET DE PRESSION (North American Load and Pressure Marking)

La charge maximale et la pression de gonflage maximale doivent être marquées sur le flanc des pneus vendus en Amérique du Nord.

La pression des pneus est normalement mesurée en « livres par pouce carré » (psi), Kilo pascals (kPa) ou barres de pression (barres). Au niveau de la mer, l’atmosphère terrestre est pressée contre la surface avec une force de 1 kilogramme par centimètre carré. Cette pression est identifiée comme une « barre » et est égale à 100 kilo pascals ou 14,7 livres par pouce carré de pression.

1 psi = 6.895 kPa

Un pneu de taille 225 / 50R16 92V tel qu’utilisé dans notre exemple aurait sa charge maximale et la pression maximale de gonflage des pneus généralement présentée sur le flanc comme suit :

Codes Nord-Américains Seulement

Max. Charge 630 kg (1389 livres)

Max. Pression 300 kPa (44 psi)

Cette marque identifie que ces pneus doivent être capables de transporter 630 kg (1389 livres). De plus, elle identifie que la pression maximale de gonflage d’un pneu est de 300 kPa (44 psi).

Il est important de noter que la charge maximale est évaluée à une pression de gonflage spécifiée par l’industrie qui est souvent inférieure à la pression maximale absolue du pneu. La pression des pneus utilisée pour déterminer la charge maximale que le pneu est susceptible de porter est basée sur les normes de l’industrie du système de grandeur appliquée au pneu.

Cependant, la pression de gonflage maximale du pneu peut être plus élevée, par exemple 300 kPa (44 psi) dans cet exemple ou même 350 kPa (51 psi). Ceci est fait pour accommoder le désir du constructeur du véhicule de régler la capacité à grande vitesse des pneus, les qualités de maniabilité et/ou la résistance au roulement.


Il est important que les propriétaires consultent la plaquette d’information sur les pneus de leur véhicule (habituellement sur la portière ou le chambranle du conducteur) ou leur manuel du propriétaire pour connaître les pressions de gonflage recommandées pour les conditions de conduite de leur véhicule.

 

 

  1. NOM DU MODÈLE DU PNEU (Tire Line Name)

Le nom du modèle du pneu représente seulement le modèle du pneu selon la marque.

 

 

  1. MATERIELS UTILISÉS POUR LA FABRICATION DU PNEU (Tire Construction Materials)

 

Bien que les pneus puissent sembler simples à l’extérieur, ils sont, en réalité, des structures stratifiées complexes composées de plus de 100 pièces individuelles. Un pneu se compose d’acier, de textiles et de plusieurs mélanges de caoutchouc et ils doivent tous travailler ensemble pour atteindre de nombreux objectifs de performance qui sont souvent contradictoires. De vastes études impliquant la simulation par ordinateur, les essais dans le monde réel et les essais/erreurs sont investis dans la conception et la fabrication de pneus modernes.

La marque sur le flanc d’un pneu est nécessaire pour lister les matériaux et le nombre de couches de chaque matériau utilisé pour renforcer le caoutchouc.

Les matériaux de construction de base d’un pneu typique sont habituellement présentés de la façon suivante :

Pliage : 2 Polyester + 2 Acier + 1 Polyamide

Plis Latéraux : 2 Polyester

La marque dans cet exemple identifie que moulé dans le caoutchouc sous la ligne centrale de la bande de roulement se trouve : deux (2) plis radiaux de polyester, deux (2) ceintures de fil d’acier coudé et une (1) nappe circonférentielle de cordon de polyamide.

Il identifie également que dans chaque flanc latéral aux points les plus larges du pneu se trouvent deux (2) plis radiaux en corde de polyester.

Par contre, l’inscription sur le flanc n’indique pas toutes les composantes qui se trouvent à l’intérieur du pneu.

Beaucoup de pneus à haute vitesse utilisent des renforts circonférentiels au-dessus des ceintures d’acier. Ceux-ci se présentent sous la forme de bandes de bordure de ceinture (bandes d’environ 1 pouce couvrant uniquement les bords intérieurs et extérieurs des bandes d’acier), de couches pleines (couvrant toute la largeur des bandes d’acier) ou d’une combinaison des deux. Ils peuvent également utiliser des flancs renforcés en tissu ou en acier pour améliorer la réponse de la direction et la stabilité en virage. Cependant, comme les matériaux de renforcement des parois latérales ne sont pas présents aux points les plus larges des flancs du pneu, ils ne sont jamais inscrits sur le flanc du pneu.

 

 

  1. D.O.T. DE CONFORMITÉ AMÉRICAIN SUIVIE DU NUMÉRO D’IDENTIFICATION DU PNEU (U.S. D.O.T. Compliance followed by the Tire Identification Number)


La loi fédérale oblige les fabricants de pneus à fournir des informations standardisées en permanence sur les flancs de tous les pneus vendus aux États-Unis. Cela inclut des informations sur les caractéristiques de base du pneu, ses capacités et sa construction, ainsi que son numéro d’identification de pneu du Département des Transports des États-Unis (Department of transportation ; DOT) utilisé pour la certification des normes de sécurité et en cas de rappel.

Les règlements actuels exigent que les numéros d’identification des pneus commencent par les lettres « DOT », suivies de huit à treize caractères (voir l’exemple de 12 caractères de la page précédente) qui permettent d’identifier l’emplacement de fabrication, la taille des pneus, les spécifications du fabricant, la semaine et l’année que le pneu a été fabriqué.

U2 : Code de l’usine où le pneu a été fabriqué

LL : Code de la taille du pneu

LMLR : Code des spécifications du fabricant (Code optionnel)

5107 : Date de conception du pneu, soit la 51ieme semaine de l’année 2007

 

Les numéros d’identification des pneus DOT sont souvent désignés comme numéro de série du pneu. Les numéros d’identification des pneus identifient réellement les lots de production, contrairement aux numéros de série utilisés sur la plupart des autres biens de consommation qui identifient un article spécifique.

Les règlements exigent également que le numéro d’identification du pneu DOT soit marqué sur une seule paroi, alors que seules les lettres « DOT » et les premiers chiffres du numéro d’identification du pneu doivent être marqués sur le flanc opposé. Par conséquent, il est possible de voir un numéro d’identification de pneu qui semble incomplet, mais nécessite simplement de regarder l’autre flanc du pneu pour trouver le numéro d’identification du pneu complet.
De nombreux pneus sont développés et fabriqués sans que leur fabricant ne les ait testés pour confirmer qu’ils satisfont toutes les normes fédérales américaines de sécurité des véhicules automobiles (FMVSS). Sans effectuer les tests et certifier que ces pneus répondent aux exigences américaines, ces pneus ne sont pas autorisés à être marqués « DOT » et ne peuvent pas être entraînés légalement aux États-Unis.

 

Orientation de montage des numéros d’identification des pneus (NIF)

Il est recommandé que les pneus ayant un dessin sur la bande de roulement symétrique aient leur numéro d’identification de pneu DOT complet monté à l’extérieur, ce qui leur permet d’être facilement visibles lorsque les pneus sont installés sur le véhicule.

Les pneus présentant un dessin de bande de roulement asymétrique ou un style de paroi latérale asymétrique (lettres blanches, etc.) doivent être montés en fonction de la bande de roulement ou du style. Les pneus présentant des conceptions directionnelles de la bande de roulement se traduisent généralement par des NIF pleins sur un côté du véhicule et des NIF partiels sur l’autre.

 

 

  1. CODES DE CONFORMITÉ INTERNATIONAUX (Int’l Compliance Codes)

Avant que les produits puissent être vendus dans de nombreux pays, leurs fabricants sont tenus de tester et de certifier qu’ils répondent aux normes gouvernementales. Alors que de nombreux pays établissent leurs propres normes, d’autres choisissent simplement d’adopter des normes établies pour simplifier la complexité mondiale.

Dans le cas des pneus, les fabricants doivent vérifier et certifier qu’ils respectent toutes les normes de sécurité et de performance applicables, notamment les dimensions physiques, la marque latérale et la durabilité, ainsi que l’endurance à haute vitesse, le bruit de route et/ou la traction sur sol mouillé.

Une fois les essais et les documents complétés, le fabricant de pneu peut apposer les marques requises sur le flanc du pneu (généralement près de la roue). Puisque de nombreux pneus sont vendus dans le monde entier, les pneus peuvent être marqués avec plus d’un code d’approbation gouvernemental.

Voici plusieurs exemples de codes d’approbation gouvernementaux :

 

 

  1. CLASSIFICATION U.T.Q.G. (UTQG rating)

Cette classification U.T.Q.G. inscrite sur le flanc du pneumatique va vous permettre d’évaluer le niveau de performance selon trois (3) données précises. Cette norme est donc exigée par les hautes instances et on retrouve donc cet indice sur pratiquement toutes les marques de pneus.

 

Indice d’usure de la bande de roulement

Cet indice avec une base de référence de 100, est compris entre 60 et 620. Plus cet indice sera élevé, plus votre pneu durera longtemps. Par exemple, un pneumatique possédant un indice de 300 s’usera trois (3) fois moins vite qu’un pneu ayant un indice 100 et inversement. Par ailleurs, ces comparaisons ne peuvent être faites qu’avec des pneus de la même marque.

 

Traction

La ou les lettres (AA, A, B, C) indique uniquement la capacité du pneu en freinage lors d’un test réalisé sur des surfaces mouillées en asphalte et en béton.

AA (nouvelle désignation) désigne la meilleure performance et C la pire performance.

 

Température

Il s’agit d’une mesure de la résistance du pneu à l’échauffement lors de deux (2) tests ; l’un à 160 km/h et l’autre à 187 km/h.

A = le pneu a réussi les deux (2) tests

B = Le pneu n’a réussi que le test à 160 km/h

C = Le pneu a échoué les deux (2) tests

 


 

RÉFÉRENCES

TireRack, https://www.tirerack.com/tires/tiretech/tiretech.jsp?tab=Tires

Heuver, https://www.heuver.fr/news/item/488/quelle-est-la-difference-entre-un-pneu-radial-et-un-pneu-diagonal

Direct Lease, https://directlease.be/DLBe/fr/withus/driverinfo.page3.do

Transport Québec, https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/securite-signalisation/securite-conditions-hivernales/Pages/Pneu-hiver-pictogramme.aspx

1001 pneus, https://www.1001pneus.fr/cms/FR-FR/comment-lire-un-pneu.html

0 commentaires

Écrire un commentaire

Champs avec * sont obligatoires